Ou Françoise Desbouches, mon patronyme. Considérée parmi les voyantes et médiums les plus sérieuses et talentueuses selon le palmarès d’une consultation internationale en décembre 2015. 4 étoiles au Guide Anne Placier 2009. Sélection Guide de la Voyance 2008-2009.

 

Pour me rencontrer

 

 

Je tiens à dire qu’un voyant authentique ne saurait consulter,  » non-stop », tout au long d’une journée et tout au long de la semaine car celui-ci ne résisterait pas longtemps physiquement et psychiquement à un « travail » d’une telle intensité. Souvenez-vous du célèbre voyant Edgar Cayce (1877-1945) dont la santé déclina brutalement, victime de sa notoriété, en s’épuisant à recevoir plus de 3 personnes par jour.

A ce propos, la clientèle audiotel, gourmande d’étoiles sans le moindre discernement, réunissant celles et ceux qui m’abordent en disant « je suis bien chez -cabinet de voyance- » (dixit), ignorants tout, même du nom de la personne à laquelle elle s’adresse, qui estiment que prendre rendez-vous consiste à estimer la file d’attente ( une demie-heure, quelques heures, en soirée ?), ou qui vous demandent votre meilleur prix, etc. n’ont jamais été accueillis ici et ce, en 35 années de présence dévouée auprès de vous.  Ma notoriété ne fait rien à l’affaire. Peut-être est-elle née de là.

Il est tellement préférable, et me dit-on agréable, de parcourir au préalable attentivement ce site et apprécier si votre démarche et votre sensibilité sont en harmonie avec mon approche de la clairvoyance.
Au fil du temps, cette invitation est devenue, avant même de prendre rendez-vous, une condition incontournable … n’en
déplaise à celles et ceux qui, en consommateurs aussi ignorants que pressés, jugeront, à tort, désagréable ou prétentieux, ce souci de la belle et juste rencontre.

 

« A propos des honoraires » …

 

*** Tarifs  et modalités à la rubrique  » Honoraires »

 

Comme pour les autres professions, le voyant doit gagner sa vie et faire face aux frais de fonctionnement de son cabinet (loyer, charges, frais de communications et d’annonces, impôts). La particularité de cette activité tient cependant au fait qu’il n’est pas possible pour un voyant sérieux d’assurer un nombre illimité de consultations au risque d’en diminuer la qualité. Au-delà d’un maximum de 2-3 consultations par jour, les capacités physiques et psychiques sont émoussées rendant impossible une consultation sereine et pertinente. Alors, préférez-vous le médium réalisant 2 consultations journalières à 100 euros et qui prendra le temps de vous consacrer 1 h 15 à 1 h 30 ou cet autre qui en effectue 10 ou 12 ou 20 à la chaîne et bien souvent « à l’aveuglette », à 50-60-65 euros et plus encore … en 10 minutes ? (ce qui représente tout de même un tarif de 250 euros de l’heure, présuppose que vous avez été tenu de dévoiler d’entrée votre préoccupation dont l’énoncé contient déjà des éléments de réponse). Réfléchissez un instant.

(Récemment, j’ai recueilli le témoignage d’une personne scandalisée, prélevée de 95 euros sur sa carte bancaire pour une durée d’entretien enregistrée sur son téléphone de 8 minutes pour 2 questions ! La voyance est AUTRE qu’un distributeur de réponses « génériques » pour la plupart, évidemment. Cessez de vous laisser berner et moquer, s’il vous plaît !)
Malheureusement, c’est encore trop souvent la pulsion du moment et le souci (mal géré) du portefeuille qui fixe aveuglément le choix et … le charlatanisme  et la médiocrité qui triomphent.

 

 

 Le « tête à tête » à mon Cabinet …

 

La présence physique apporte incontestablement une « personnalisation » de la consultation. Pour certains, le visage, le regard, le sourire, la gestuelle du voyant donnent aussi du « corps » à l’entretien et ils privilégieront le face à face. Peut-être aussi que les liens de confiance et de sympathie se nouent plus aisément qu’à l’écoute jugée parfois restrictive d’une voix au téléphone.

A cette époque de grande vitesse qui exalte particulièrement l’impatience et l’immédiateté, ce mode de consultation exclut, ce qui est un bien, l’acte pulsionnel irréfléchi car il impose obligatoirement une prise de rendez-vous, un effort aussi pour dégager du temps et se déplacer jusqu’au Cabinet du médium.

Au demeurant, le plus fréquemment, c’est l’éloignement géographique qui incline naturellement à la préférence téléphonique.

 

 

 « Une voix au téléphone » …

 

C’est actuellement le mode de consultation le plus utilisé en voyance. Que vous m’appeliez de Paris, de Lille, de Strasbourg, de Marseille ou de Nice, avec l’accent de Toulouse ou celui de Bordeaux, de Bretagne ou du pays de Nantes, vous êtes les bienvenus et la distance, croyez-moi, ne fait rien à l’affaire. Bruxelles, Bâle, New-york, Boston, Dallas, San Francisco, Moscou, Londres, Barcelone …On peut dire que vous m’avez fait voyager! …

Sachez qu’il est tout à fait possible pour un voyant d’avoir des images et des ressentis précis par le seul canal de la voix, car il n’a nul besoin de votre présence physique pour que s’exerce son talent. Pour ce qui est de la consultation elle-même, il est nécessaire de fixer ensemble un rendez-vous afin de réunir les meilleures conditions de réceptivité et de sérénité indispensables à celui ou celle qui aspire à une voyance de qualité.

 

Me contacter ……

 
Vous avez tout loisir :

* De me confier votre message en le déposant dans ma boîte de messagerie  : natachadenancy@gmail.com ou en utilisant la fenêtre « contact » mise à votre disposition (tout en sachant que je ne retiens aucun rendez-vous par mail et ne prend pas l’initiative de vous rappeler ou vous écrire en vue d’un RV).
* De composer mon numéro de téléphone pour prendre rendez-vous, tout simplement (03 83 40 53 18). Si  la ligne est occupée, vous serez dirigé sur une messagerie.  Je vous rappelle au plus vite dès lors que vous me confiez vos coordonnées complètes (Nom-Prénom-n° de téléphone). 

* De déposer vos témoignage et appréciation  sur le Livre d’Or spécialement ouvert à votre intention. 

Au demeurant, je me fais un point d’honneur à répondre personnellement à tout courriel pertinent et de bon aloi,

A bientôt,

Françoise