Ou Françoise Desbouches, mon patronyme. Considérée parmi les voyantes et médiums les plus sérieuses et talentueuses selon le palmarès d’une consultation internationale en décembre 2015. 4 étoiles au Guide Anne Placier 2009. Sélection Guide de la Voyance 2008-2009.

 

Les liens …

Journaliste, devenue une des meilleures spécialistes du paranormal, au travers de son Guide de la Voyance, Anne Placier a mené, depuis 1993, en France, Suisse et Belgique, des enquêtes sans concession. S’efforçant de donner un échantillon représentatif d’une corporation qui a longtemps cultivé le mystère, elle a répertorié les grandes stars et découvert aussi des professionnels moins connus, mais parfois plus talentueux.

« Je défends depuis vingt ans » dit-elle le 23 mai 2009, « ceux qui exercent leur art avec
honnêteté et talent. Cette troisième édition du guide m’a donné le
bonheur de rencontrer des professionnels d’une rare beauté d’âme, et
d’échanger aussi avec mes lecteurs, qui m’ont considérablement aidée.
C’est à eux et à leur pouvoir de persuasion que l’on doit cette
troisième édition, ainsi qu’à mon éditeur, qui m’a laissé écrire le
livre que je désirais écrire, avec les portraits les plus fouillés qui
soient des professionnels des arts divinatoires, pour que les lecteurs
puissent aller vers celui qui leur correspondra le mieux. »

 

Omraam Mikaël Aïvanhov :

« En 1937, arrivait à Paris un homme parlant mal le français et ne connaissant à peu près personne. Il débarquait de Bulgarie avec une idée simple : faire connaître aux francophones l’enseignement de Peter Deunov, son maître spirituel, celui dont Einstein avait dit : « Tout le monde s’incline devant moi, mais moi je m’incline devant Peter Deunov».

Au travers de plus de 5.000 conférences données principalement en
France, au Canada et en Suisse, traduites et publiées dans plus de 35
langues, Omraam Mikhaël Aïvanhov enseignera de 1937 à 1985 le secret
partagé par toutes les traditions de l’humanité: l’être humain détient
en lui-même tout ce qu’il recherche au dehors.

Il sera l’un des rares initiés à transmettre pendant près de 50 ans une spiritualité destinée aux occidentaux, dégagée de tout dogme et de façon entièrement gratuite. Peu connu du grand public, il va toutefois inspirer des centaines de milliers de gens à travers le monde dont des experts aussi célèbres que Wayne Dyer ou  Georg Feuerstein, l’un des plus grands spécialistes mondiaux du yoga. »

 

Qui n’a entendu parler, ne serait-ce qu’une fois, au chapitre des phénomènes de clairvoyance et de clairaudience, du célèbre médium américain Edgar Cayce. Il fut dit de lui qu’il était prophète, mystique, voyant, médium « diagnostiqueur ». Cet homme, profondément honnête et authentique, était capable, en état apparent de sommeil, de prescrire la solution médicale de toute maladie, ce don s’étant développé à la suite d’un coma à l’âge de 5 ans.  Il est dit, au demeurant, qu’il sut prédire le jour et l’heure de sa mort, victime d’une maladie  incurable qu’il ne voulut pas nommer.

 

Ci-après, vous découvrirez une biographie synthétique et néanmoins précise d’Edgar Cayce et une approche de ses principales visions prophétiques:

http://propheties.canalblog.com/archives/2005/11/09/934832.html#comments

 

A l’adresse ci-dessous, un « à-propos » sur les lectures d’Edgar Cayce:

http://edgarcayce.org/en_francais/lectures.html

 

Caroline Myss est une conférencière d’avant-garde et de renommée internationale dans les domaines de la médecine énergétique et de la supraconscience. Capable de déceler, par la lecture de ses auras, la maladie chez un patient, Caroline Myss pratique la médecine « intuitive » depuis 1982. Au cœur des ses études de
journalisme dans la région de Chicago, Caroline Myss assiste à un séminaire
animé par Elisabeth Kubbler Ross et sa vie s’en trouvera… bouleversée.
(Cf. son ouvrage « Anatomie de l’Esprit »).

 

Aux yeux du clairvoyant, l’aura apparaît comme un champ magnétique qui entoure le corps. Il reflète les sentiments et l’état de santé physique et mental d’un individu. Ce halo est également la force vitale, formé de radiations colorées émanant de diverses parties du corps appelées chakras.

C’est aux Etats-unis qu’un institut de recherches a mis au point une série de tests destinée à mesurer le champ de l’énergie électromagnétique.
(Les auras ne doivent pas être confondues avec les auréoles et les halos des saints, qui sont des éléments de l’iconographie chrétienne utilisés pour représenter l’illumination divine.)

http://www.outre-vie.com/contacter/inconscient/aurajdc.htm

 

Chakra est un mot Sanscrit signifiant roue et se réfère à chacun des sept centres d’énergie dont sont composés notre conscience, notre système d’énergie et notre corps physique. Les Chakras fonctionnent comme des pompes, ou des valves, qui régulent l’énergie vitale. La manière dont les chakras fonctionnent reflète les décisions que nous prenons selon la façon dont nous choisissons de répondre aux conditions dans notre vie. Nous ouvrons et fermons ces valves lorsque nous décidons de nos  pensées, de nos émotions, et par quel filtre perceptuel nous choisissons de vivre le monde qui nous entoure. Les chakras ne sont pas physiques. Ce sont des aspects de la conscience, tout comme les auras. Ils émettent de la musique, je les ai entendus !

http://cdcp.free.fr/dossiers/ck/chakras.htm

 

L’aigle et la tortue de mon enfance sont, à l’évidence, deux animaux totem dont nous retrouvons la force symbolique dans l’approche du chamanisme, une des plus vieilles formes de spiritualité de l’humanité. Le chamanisme au sens strict prend sa source dans les sociétés traditionnelles sibériennes. Cependant, on observe des pratiques analogues chez de nombreux peuples, à commencer par les Mongols, qui seraient tous originaires de Sibérie, mais aussi au Népal, en Chine, au Japon, en Corée, chez les Indiens d’Amérique du Nord, chez les Amérindiens d’Amérique latine, chez les Africains, en Australie :

http://www.outre-vie.com/inities,visionnaires,mystiques/chaman/chaman.htm

 

Ma fascination, dès l’enfance, pour les labyrinthes présageait manifestement d’une vie tournée vers une quête spirituelle. En effet, le labyrinthe est un parcours complexe ouvrant l’accès à une finalité grâce à un voyage initiatique, et l’interdit à ceux qui n’en ont pas les « qualités » requises. En ce sens, on a rapproché le labyrinthe du mandala, qui comporte d’ailleurs parfois un aspect de labyrinthe. Il s’agit donc d’une figuration d’épreuves initiatiques, préalables au cheminement vers une finalité recherchée. Les labyrinthes gravés sur le sol des églises étaient à la fois la signature de confréries initiatiques, de constructeurs et les substituts du pèlerinage en Terre Sainte. C’est pourquoi on trouve parfois au centre, soit l’architecte lui-même, soit le Temple de Jérusalem: l’élu parvenu au Centre du monde, ou symbole de ce Centre. Le croyant qui ne pouvait accomplir le pèlerinage réel parcourait en imagination le labyrinthe jusqu’à ce qu’il arrive au centre, au lieu saint.

http://www.geniedulieu.ch/article.php3?id_article=10

 

Poétique de la voyance :

« Rimbaud proposait une véritable méthode pour être poète, c’est-à-dire pour être capable de saisir l’essence du réel. Il s’agissait pour lui de dissoudre les limites trop étroites de sa personnalité, censée appauvrir les perceptions, et en même temps celles de la conscience claire des choses, pour atteindre la vraie lucidité. C’est ce qu’il exprimait déjà, dès le printemps de 1871, dans la fameuse «Lettre du voyant», adressée à Izambard: «Je est un autre. Je travaille à me rendre voyant. Je dis qu’il faut être voyant, se faire voyant.»
http://www.cartage.org.lb/fr/themes/Biographies/mainbiographie/R/rimbaudarthur/1.html

 

« Et si les voyants décidaient de choisir leurs consultants  ? »  :  voici  que s’ouvre une page d’humour, façon galerie de portraits sur certains « visiteurs »  … Du vécu, sans nul doute. Merci à Lysianne pour ce site aussi agréable que subtil et contenant  une mine de renseignements sur la voyance, la cartomancie, l’ésotérisme ou le paranormal.

http://www.melmothia.net/429/la-voyance-a-la-carte/